Deux hommes, Eldad et Médad se mettent à prophétiser en dehors des normes prévus. Mais on ne peut empêcher l’Esprit de Dieu de souffler où il veut. Personne n’est propriétaire de l’Esprit Saint. Cet Esprit n’agit que dans l’Église, parmi les bons chrétiens. Il intervient aussi dans le cœur des personnes qui sont d’une autre religion et dans celui de toutes les personnes.

Le Christ veut nous apprendre à respecter ceux qui sont différents de nous, ceux qui sont d’une autre religion, ou qui n’en n’ont pas. Des personnes très généreuses qui ont le souci d’accueillir et de partager, il y en a partout.

Ce que le Seigneur attend de nous, c’est une main tendue, pas une main qui accapare, des pieds qui marchent à sa suite, pas des pieds qui écrasent les autres, des yeux qui savent voir les qualités des autres même s’ils ne sont pas de notre bord ni de notre Église.

Fr Pierre Viau, o.f.m cap

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *