«Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle »

Il y a quelques jours nous entendons ici ce fameux discours de Jésus sur le pain de vie. Nous le terminons aujourd’hui avec ces réflexions de Jésus et les réactions de ses disciples. D’une part, c’est le scandale et le refus d’un grand nombre. D’autre part, c’est la fidélité plus grande des douze apôtres.

Comment comprendre cela… Jésus est clair. ‘’C’est l’Esprit qui fait vivre. Les paroles que je vous ai dites sont esprits et elles sont vies. Mais il y en a beaucoup parmi vous qui ne croient pas.’’ Les paroles de Jésus sur le pain de vie, sur l’Eucharistie, plus que toutes ses autres paroles.

Nous sommes vraiment là, au cœur de l’Évangile. Ainsi c’est clair on ne peut pas réduire l’Évangile à une prédication et à des exhortations morales. L’Évangile est Esprit qui nourrit et éclaire la vie.

Alors, les réactions des gens : ce que beaucoup de ses disciples s’éloignent et cessent d’aller vers lui. Et Jésus dit aux douze : ‘’ Voulez-vous partir vous aussi……Jésus semble leur dire que je ne vous retiens pas, vous êtes libres.

C’est la réaction de Pierre qui nous rassure, ‘’Seigneur, vers qui pourrions-nous aller. Tu as les paroles de la vie éternelle. C’est cette profession de foi de Pierre qui inspire aussi notre profession de foi intérieur avant de faire Eucharistie ici aujourd’hui.

Fr. Antony, ofm cap.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *